Sélectionner une page

Une base de données des donateurs contient deux types d’informations. Primo, la signalétique de vos donateurs. Secundo, l’historique des dons réalisés de manière spontanée et en fonction de vos campagnes de collecte de fonds. C’est un fait : les dons particuliers peuvent constituer une source de financement cruciale pour les associations. A cet égard, la base de données des donateurs est un outil indispensable dans votre stratégie de levée de fonds. Voici la marche à suivre pour créer ce tableau récapitulatif qui vous fera gagner un temps précieux.

Que doit contenir votre base de données des donateurs ?

La signalétique du donateur

Votre tableau doit à la fois contenir la signalétique de chacun de vos donateurs (Prénom, nom, civilité, adresse, email, téléphone (fixe et portable), suivi de la relation) et les informations relatives au don réalisé. 

Pour gagner du temps lors du remplissage du tableau et pour diminuer le risque d’erreur, n’hésitez pas à créer des menus déroulants pour les données qui s’y prêtent comme la civilité, par exemple. Pour insérer un menu déroulant, vous sélectionnez votre colonne et vous cliquez dans « Données » >>> « Validation des données ». Vous choisissez « Liste » dans « Autoriser » et vous complétez le champ « Source » avec les éléments que vous souhaitez faire figurer.

L’historique du comportement du donateur

Votre base de données des donateurs doit contenir également l’historique du comportement du donateur. Pour chaque don, pensez prévoir une case pour la…

Découvrez la suite de cet article sur le site de Mon ASBL où vous pourrez télécharger notre tableau! 

Lire aussi : Appel aux dons : 5 actions pour votre communication

Lire aussi : Comment mobiliser vos donateurs en novembre et décembre ?

Lire aussi : 10 outils numériques gratuits pour gagner du temps