L’ASBL Animal Research a créé la première application gratuite en Belgique estinée à faciliter la recherche d’animaux perdus par leur(s) propriétaire(s) et leur prise en charge par des professionnels. Baptisée « AR Animal Search APP », cette plateforme de centralisation a déjà comptabilisé plus de 1.600 signalements depuis janvier 2022. Benjamin Luppolo, le président de l’ASBL nous dévoile les coulisses de ce projet unique.

Masha a disparu. « Elle nous manque », peut-on lire sur l’annonce publiée par sa propriétaire, Samantha. Grâce aux photos géolocalisées de l’application « Animal Search APP », vous pouvez l’aider à retrouver son chat disparu à Grâce-Hollogne. Cette appli’ permet aux utilisateurs de se contacter entre eux, d’accéder aux coordonnées des vétérinaires, des refuges et des services de voirie situés à proximité de l’endroit où l’animal a été localisé.

Disponible gratuitement afin de fournir aux citoyens un service reconnu d’utilité publique et de qualité, ce dispositif collaboratif est utilisé en 6 langues (français, néerlandais, allemand, anglais, italien et espagnol) sur différentes plateformes de téléchargement, depuis le 18 janvier 2021.

Présentation de l’application lancée par Animal Research

Mon ASBL : L’application est utilisée depuis 20 mois, quel premier bilan pouvez-vous dresser ?

Benjamin Luppolo : L’utilisation de l’application dans sa version gratuite se répand très bien à Bruxelles et en Wallonie. Elle est même utilisée en France et en Allemagne. Lors de la sortie de notre application en janvier 2021, nous avons reçu le soutien de la Ministre wallonne en charge du Bien-être animal, Céline Tellier. En cas de nouvelle catastrophe comme les inondations de 2021, notre application sera utilisée dans le cadre du nouveau plan wallon « Sauvetage animalier » comme Plateforme de centralisation pour la recherche des animaux perdus.

Côté chiffres, durant la première année, l’application a comptabilisé 723 signalements. Depuis le 25 janvier 2022, la plateforme en a déjà recensé 1.641. Ces annonces concernent des animaux domestiques ainsi que des animaux sauvages, de basses cours, et même des animaux aquatiques.

Ce sont les chats sans grande surprise qui arrivent dans le top 3 des animaux les plus recherchés avec 474 signalements en 2021, soit plus de 50% du nombre total de recensements.

Viennent ensuite les chiens avec 216 signalements. L’année 2021 aura également enregistré le signalement de 2 équidés, 4 lapins, 2 furets, 16 oiseaux, 1 poisson, 1 rongeur, 2 bouquetins et 4 animaux de ferme.

Dans la version de 2021, les données ne nous permettent pas d’analyser le nombre d’animaux retrouvés grâce à l’application.  Les nouvelles fonctionnalités le permettront pour l’année 2022.

Lire aussi : 10 outils numériques gratuits pour gagner du temps

Lire aussi : Le plan de communication de votre événement d’ASBL en 60 minutes

Lire aussi : Appel aux dons : 5 actions pour votre communication